Conservation du flux lumineux

Conservation du flux lumineux des lampes à LED

Lumen depreciation testing

Pour nos lampes à LED de qualité supérieure, après 6 000 heures d'utilisation, la dépréciation du flux lumineux est inférieure à 6 %.

Les produits d'éclairage à incandescence ou à filament traditionnels sont testés en fonction de leur durée de vie et du temps nécessaire pour que 50 % du lot de lampes testées cesse de produire de la lumière. C'est ce qu'on appelle « B50 ». Cependant, comme les produits à LED ont une durée de vie longue, on utilise une autre méthode de calcul. On l'appelle la « conservation du flux lumineux » et elle est mesurée en heures à 70 % du rendement lumineux initial.

Avec les lampes à LED, il est normal qu'une certaine quantité de dégradation lumineuse se produise : environ 3 % des puces SMD et 15 % des puces DIP pour 10 000 heures d'utilisation. Voilà pourquoi les lampes possèdent une durée de vie théorique.  Mais une question demeure : comment peut-on être sûr que l'indication de durée de vie de 45 000 heures pour une lampe est précise ?

Les lampes de qualité supérieure d'Aurora utilisent des puces qui sont certifiées LM-80. Publiée par l'IESNA (Illuminating Engineering Society of North America) en 2008, LM-80 est la méthode de référence pour tester la conservation du flux lumineux des lampes à LED, et c'est une exigence pour la certification Energy Star par le département de l'Énergie des États-Unis.

De plus, en tant que condition préalable à la certification Energy Star, nos lampes sont évaluées L70, c'est-à-dire qu'elles maintiennent ≥ 70 % de conservation  du flux lumineux à 25 heures d'utilisation.

Le saviez-vous ? Les lampes à LED ne grillent pas comme les lampes à incandescence. Leur intensité diminue progressivement. Une lampe à LED "s'éteint" lorsqu'elle ne diffuse que 70 % de son rendement lumineux d'origine. C'est ce qu'on appelle « L70 ». Si une lampe a une durée de L70 à 50 000 heures, elle fonctionnera pendant 50 000 heures avant que son rendement lumineux diminue de 70 %. 

Gestion thermique

Il est important de comprendre l'impact de la chaleur sur la conservation du flux lumineux et cela est expliqué dans une rubrique sur la gestion thermique.

De plus, la LED elle-même n'est pas la seule source de chaleur. Si le lieu d'installation de la lampe est exceptionnellement chaud, cela a un impact négatif sur la gestion thermique de la lampe et accélère la dégradation du flux lumineux et de la température de couleur.

Ainsi, bien que l'on puisse mesurer l'incidence sur la fiabilité de la LED, le designer, les sous-traitants et l'utilisateur de la LED doivent mesurer la probabilité de défaillance du reste du système LED.

Une révolution dans la gestion thermique !

La société Aurora Lighting a récemment développé une nouvelle technologie de gestion thermique révolutionnaire : CrystalCool™ !

Avec les lampes à LED, il est normal qu'une certaine quantité de dégradation lumineuse se produise.  Mais comment peut-on être sûr que la durée de vie théorique d'une lampe est précise ?

 

Événements à venir

05
mars

EuroShop 2017

Aurora will be exhibiting its new Smart retail display lighting at EuroS...

Adresse en France : AURORA | ZAC Entrée Sud de Gonesse| 1, rue Jean Mermoz | 95500 Gonesse | France

TEL: +33 (0)1 30 11 11 88 | FAX: +33 (0)1 39 86 07 28

©1999 - 2016, Aurora Limited

 

 

France

Select Location & Language

Aurora Lighting is a global organization serving markets around the world. Please select your region, or click below to visit our Global site to view our 2,500 products: